Choisir le bon compresseur n’est pas une tâche simple, car plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Il existe plusieurs types de compresseurs, mais les plus répandus sont les compresseurs à vis et les compresseurs à pistons, ce sera mon sujet d’aujourd’hui.

Pour faire un choix éclairé, vous devriez, tout d’abord, vous posez les questions suivantes :

  1. Pour quel type d’utilisation servira votre compresseur?
  2. Combien d’heures annuellement fonctionnera-t-il ?
  3. Quelle sera la quantité de débit d’air requise par votre installation ?
  4. Quelle pression (PSI) d’air votre installation aura-t-elle besoin ?
  5. Combien de vos quarts de travail utiliseront de l’air comprimé ?
  6. Y’aura-t-il des fluctuations de débit entre les équipes de travail ?
  7. Est-ce que vous prévoyez des agrandissements dans le futur ?
  8. Est-ce que vous aurez besoin d’air sec et propre ?

Les compresseurs à pistons

Les compresseurs à pistons sont reconnus pour être le type de compresseur à air le plus économique autant au niveau de son entretien que du prix d’achat initial. Leur avantage déterminant tient de leur simplicité de conception en faisant des compresseurs robustes. Ils sont disponibles sur le marché dans des puissances comprises entre moins de 1 HP jusqu’à environ 30 HP. Ils sont utilisés par un grand nombre de petits ateliers tels que les ateliers d’outillages, les centres de mécanique auto, les ateliers de carrosserie et les petites installations de fabrication.

Ce type de compresseurs est très bruyant et il pourrait devenir très désagréable d’y travailler à proximité. Cependant, vous pourrez trouver des compresseurs de type silencieux, moins bruyant qu’un séchoir à cheveux et allant de 1/2 hp à 15 hp. Plus de détails ici : https://www.airspec.ca/omega/compresseurs-industriels/silent-series-2/

Par ailleurs, ce type de compresseur doit fonctionner par intermittence. Cela signifie qu’il doit être employé avec un facteur d’utilisation maximal de 60 %, le temps de refroidissement étant essentiel afin d’éviter une surchauffe et par conséquent une panne. Si vous avez besoin d’air en continu, vous devriez plutôt envisager de vous procurer un compresseur à vis.

Les compresseurs à vis

Depuis les années 1980, les compresseurs à vis connaissent une importante montée en popularité. Ceci est principalement dû au fait que ces compresseurs peuvent tourner à pleine charge sans interruption et produisent de l’air plus froid donc plus facile à sécher.

Selon les exigences de l’industrie, les compresseurs à vis peuvent être à vitesses fixes ou à vitesses variables (VSD). Ils peuvent également être sans huile ou par injection d’huile, ce dernier étant le plus répandu. Ils sont plus énergivores que les compresseurs à pistons et demandent des entretiens plus rigoureux et coûteux.

L’utilisation de l’air comprimé représente plus de 70 % du coût total en frais d’électricité, c’est la raison pour laquelle l’utilisation d’un compresseur à vitesses variables (VSD) devient de plus en plus la norme. Son utilisation permet de réaliser des économies de 35 % à 50 % sur les frais d’électricité.

En conclusion, avant de procéder à l’achat de votre nouveau compresseur, je vous recommande fortement de faire réaliser une étude d’air de vos installations. De cette manière, vous obtiendrez un rapport détaillé de votre consommation réelle d’air et des données importantes vous permettant de déterminer le compresseur répondant le mieux à vos besoins.

Les études d’air : https://www.airspec.ca/etude-dair-et-analyse-des-fuites/

 

Pierre Soucy
Support aux ventes
Tél. : 418 285-3339 poste 3